Salut à toi, l’anachronisme bipède,
À toi à qui l’on a volé les utopies
Salut à toi l’intello frileux plein de déceptions et de rancune,
Salut à toi le punk ,
L’anar qui ne comprend pas et que l’on ne comprend plus,
À toi le poète décadent ,
Le scientifique rêveur ,
La femme à barbe,
Salut à toi l’hurluberlu à genoux qui lutte pour se relever,
À toi l’énergumène qui n’a jamais su s’asseoir,
Toi qui tremble d’excitation au bruit du pavé que l’on bat les jours de manif’
Toi qui a sans arrêt le poing gauche hissé vers le ciel,
Toi le manchot,
Toi le rebut,
Nous jeunesse furibonde et désenchantée,
Nous brigands, nous sauvages.

(par Fond de tiroir ^-^)

Publicités

Articles

Contact